8 Mars: Journée Internationale de la Femme

Journée Internationale de la Femme

COMBATTRE TOUTES LES HESITATIONS!

 

 

2008-05-24-femme-de-zanzibar6small-1.jpg

 

A Ngazidja, la Journée Internationale de la Femme, a été célébrée le 8 mars, à Nyumadzaha ya Bambao en présence du gouverneur de l'ïle Mouigni Baraka.

"Construisons la paix dans les esprits des femmes et des hommes" est le thème retenue par les autorités nationales.

Pour fêter cette date du combat pour les droits des femmes à travers le monde, le commissariat de l'île a choisi le village de Nyumadzaha ya Bambao, afin de rendre hommage à la regrettée Aini Chanfi, ancienne commissaire de l'île. On estime, de manière générale, que le regard porté sur les femmes, et leurs droits, a positivement changé aux Comores, aujourd'hui.

Cependant, alors que des portes qui leur étaient encore hier fermées s'ouvrent peu à peu, les femmes hésitent encore bien souvent à en franchirent les seuils et prendre leur place dans la société. Dans son allocution, Madame le Maire de Bandamadji ya Itsandra, et la Présidente de la Plateforme Nationale des Femmes en Politique, Moinaécha Saïd Islam, estime que les femmes doivent combattre leur timidité et s'en affranchir.

Elle en a profité pour encourager les femmes, notamment les plus jeunes, à s'impliquer en politique ainsi que dans la vie politique et économique. Madame le Maire a  soutenu que l'implication dans la parité homme femme dans notre société doit être sans limite. Elle a rappellé que quelque soi le conflit, la femme a toujours pris une grande part à la recherche de la paix. Il a été rappellé que des femmes comoriennes ont toujours positivement affiché leur ambition à travers l'histoire des Comores. On ne peut pas oublié notamment la célèbre juriste et poétesse Mmadjamu Binti Msafumu et la sultane Djumbe Fatima.

Dans son discours, le gouverneur de l'île Mouigni Baraka à déclaré que c'est en intégrant la parité dans les réflexions des uns des autres que notre pays réussira sur le chemin du développement économique et social. Le thème choisi cette année se justifie par l'existence au niveau national de comités de femmes pour la paix. Le gouverneur s'est d'ailleurs réjouit que la paix aux Comores soit dans les mains des femmes et des jeunes.

Pour finir, le gouverneur a remis une attestation de mérite à Moinaécha Saïd Islam pour les combats qu'elle mène depuis des années.

La célébration nationale de la journée de la femme a eu lieu le samedi 10 mars à Fomboni.

Commentaires (2)

1. mze passoco soulaimana (site web) 16/07/2012

bonne journée

2. mze passoco soulaimana (site web) 16/07/2012

bon journée

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site