Histoire

Histoire de Grande Comore

Drapeaux de la Grande Comore 1886- 1891

  • Les premiers documents écrits en arabe datent environ de l'année 1500. La Grande Comore se composait de nombreux sultanats comme ceux de : Bambao, Itsandra, Mitsamiouli, Bajini, Hambu, Washili, Hamahame, Mbude, Hamamvu, Mbaku, La Dombe.
    Les Sultans étaient appelés Mfaume (prononcé M'faoumé, au pluriel : Wafaume). Cette période est dite des sultans batailleurs
  • La Grande Comore n'a été unifiée qu'à partir de 1886 sous le règne du Sultan Said Ali bin Said Omar par le traité de Bambao. Le 24 juin 1886, le Sultan accepte de passer sous protectorat Français (Il fut par suite exilé dès le 19 septembre 1893 à Diégo-Suarez, ville du nord de Madagascar, puis à La Réunion à partir de 1897).
    Durant le protectorat, le pouvoir aux Comores est exercé par les Résidents subordonnés aux gouverneurs de Mayotte. Le premier d'entre eux, Léon Humblot, botaniste, est l'homme le plus puissant de l'île. Dix ans après en 1897, les autorités françaises le destitue pour mettre fin à ses abus. Limogeage qui ne lui enlève guère de sa puissance : il reste le plus gros colon de l'archipel, puisqu'il possède les deux-tiers du territoire sur lequel sont employés de nombreux comoriens.
  • A partir de 1911, l'île est annexée par la France (annexion ratifiée le 23 Février 1914). Les Comores dépendent alors administrativement de Madagascar.
  • En 1946, les îles forment pour la première fois de leur histoire une entité administrative unie et reconnue (TOM) indépendante de Madagascar.
  • Le 6 juillet 1975, la Grande Comore est de nouveau indépendante au sein de la République Fédérale Islamique des Comores.
  • Le 7 avril 2002, elle forme avec Anjouan et Mohéli, l'Union des Comores, union dans laquelle les îles bénéficient d'une très large autonomie.
  • Ajouter un commentaire
     

    Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

    ×